Le chemin vers ma cuisine EMME

de Nadja Wüthrich

Chaque jour, je m’émerveille et j’admire les nouvelles cuisines EMME, conçues par notre équipe de conseillers et produites dans notre atelier de menuiserie. J’ai toujours eu envie d’être moi aussi l’heureuse et fière propriétaire d’une cuisine EMME.

Depuis avril 2019, j’habite à côté de la ferme de mes parents. La maison appartenait auparavant à mes grands-parents et a été construite par mon grand-père. La maison est un peu vieillissante et mes parents ont décidé de la transformer en novembre 2020. Mon père travaillait lui-même dans le bâtiment, a pris une retraite anticipée en été 2020 afin de pouvoir effectuer lui-même, dans la mesure du possible, tous les travaux de transformation.

Avec le début des travaux, mon rêve d’avoir ma propre cuisine EMME se rapprochait de plus en plus et lorsque mes parents ont donné leur accord, j’étais impatiente de commencer la planification.

Sabina, notre conseillère en cuisine, a pris en charge le projet et nous accompagne, mes parents et moi, avec compétence, passion et engagement tout au long de la planification de la cuisine. Ainsi, le 18 janvier 2021, Sabina nous a rendu visite sur le chantier pour se faire une idée de l’espace existant. Autour d’un café, nous avons pu transmettre tous nos souhaits à Sabina, qui a ensuite réalisé une première ébauche de la cuisine.

Le 4 février 2021, le moment était venu : Sabina nous a présenté la première visualisation dans la salle de cinéma de l’exposition de cuisines EMME à Langnau. Nous étions très impatients de voir sa proposition. C’était très impressionnant de pouvoir admirer la cuisine sur le grand écran, car auparavant, il était difficile de se représenter la pièce avec la cuisine dont on parlait… maintenant, nous avions une image sous les yeux. Sabina a adapté nos demandes de modification directement lors de la réunion.

Dans l’étape suivante, Sabina a pris le temps de choisir avec nous les matériaux et les couleurs. Les variations de couleurs et les possibilités sont infinies et j’étais contente d’avoir déjà une idée claire – sinon je me serais perdue dans cet océan de couleurs. Comme je m’occupe quotidiennement de cuisines depuis que je travaille chez « EMME – La cuisine suisse », je m’étais déjà fait une idée précise de tout ce qui était possible et de ce qui me plaisait.

Pour le sol en vinyle, à l’aspect vieux bois, très marqué, seule une face de cuisine sobre et claire entrait en ligne de compte pour moi. Comme j’aime beaucoup décorer et que je le fais toujours dans de nouvelles couleurs, j’ai opté pour une face blanche, afin d’être flexible avec les objets de décoration. Pour créer un contraste, j’ai choisi des détails noirs – poignées noires, socle noir, plan de travail en granit noir. Nous avons également pu définir la robinetterie et les appareils.

Sabina s’est donc remise à la planification et a ajouté les matériaux et les couleurs que nous avions choisis dans la visualisation. Elle a même pu photographier notre échantillon de sol et l’insérer sur la visualisation afin qu’il soit aussi réel que possible et que nous puissions juger de l’ensemble. Nous étions ravis !

C’est tout heureux que nous avons confirmé le projet. Sabina l’a remis à René, qui était responsable de notre cuisine en tant que chef de projet.

J’ai pu rendre visite à René dans son bureau de Schüpbach et regarder brièvement par-dessus son épaule pendant qu’il dessinait ma cuisine EMME pour la transmettre à la production.

Le 12 avril 2021, René s’est également rendu sur le chantier pour prendre les mesures exactes. Car lorsque Sabina était sur le chantier, les murs et les sols n’étaient évidemment pas encore isolés, il n’était donc pas possible de mesurer au millimètre près.

Après avoir tout mesuré avec précision, René a établi le plan de production pour la menuiserie. Le 20 avril 2021, mon projet de cuisine a été mis en production… j’étais très heureuse !

Alors que la production de ma cuisine EMME battait son plein, je suis passée brièvement à l’entreprise de menuiserie de Schüpbach. C’est impressionnant et grandiose de voir comment une cuisine entière est créée à partir de nombreuses pièces détachées !

Quand j’ai vu le nombre de personnes qui ont mis la main à la pâte dans ma cuisine, j’ai été très étonnée : de la planification à la production en passant par le montage, 22 personnes au total ont travaillé sur ma cuisine EMME !

Merci beaucoup à tous – vous êtes formidables !

Le jour est enfin arrivé où le monteur Beat est arrivé sur le chantier… l’attente était terminée !

Chaque fois que je passais sur le chantier, mon rêve grandissait de plus en plus…

Beat a été assidu, motivé et a toujours agi dans l’intérêt du client – Un grand merci, cher Beat, nous t’apprécions beaucoup, toi et ton travail !

L’un des grands moments a été la livraison du plan de travail en granit par l’entreprise Salvisberg.

Au bout de 4 jours, ma cuisine EMME était entièrement montée. J’étais ravie ! Grâce aux faces blanches, la pièce semble grande, claire et dégage une atmosphère légère. Les détails noirs créent un contraste élégant et donnent un peu de vie à l’espace.
J’ai été très étonnée de voir à quel point la cuisine était devenue grande et combien d’espace pouvait être utilisé dans cette pièce.

Tu trouveras les photos et l’article sur ma magnifique cuisine EMME ici, sur notre blog. J’ai hâte de connaître ton avis… 😊

(Images : Nadja Wüthrich)

Ceci pourrait également t'interesser: